L’assurance habitation en détails

Impossible de passer outre l’assurance habitation n’est-ce pas, particulièrement si l’on est propriétaire du bien immobilier. Cependant, selon les cas, une assurance maison n’est pas obligatoire. Voici un petit guide de l’assurance habitation

La souscription d’une assurance habitation est-elle obligatoire ?

Le caractère obligatoire d’une assurance maison change selon le statut du souscripteur. En effet, pour les propriétaires qui n’occupent pas les lieux, il se trouve qu’une assurance habitation est optionnelle. Celle-ci est donc laissée librement à l’appréciation de ceux-ci. Attention cependant, ce n’est pas parce que l’assurance habitation est facultative, qu’il ne faille pas du tout l’envisager, rien que pour couvrir les risques de dégâts pouvant toucher les tiers ou les voisins, pour ne citer que l’incendie et le dégât des eaux, par exemple. Par ailleurs, une assurance maison aussi et conseillée, pour prendre en charge les dégradations, les détériorations et les destructions pouvant endommager la propriété. Ce n’est cependant pas du tout le cas pour les locataires, qui eux sont dans l’impératif de souscrire à une assurance habitation locataire et cela dès la signature même du bail de location, selon la loi de Quillot de 1982. Meublé ou pas, avec une assurance maison, le locataire se prémunit ainsi contre les dommages causés sur l’appartement ou le logement en location, puisque c’est l’assurance habitation qui prendra en charge leur réparation. Autrement, le bailleur peut tout à fait refuser de signer le bail, même si la caution a déjà été payée par les futurs résidents. Enfin, lorsque l’on est copropriétaire, c’est généralement le syndic qui se chargera de l’assurance habitation, dont notamment les parties communes.

Quels sont les différents types d’assurances habitation ?

Les différents types d’assurance maison découlent bien sûr des garanties couvertes par chaque police d’assurance. Qui plus est, les offres d’assurance habitation changent selon les assureurs. Néanmoins, l’on peut classer les assurances pour lieu de domiciliation en deux grandes catégories. La première, qu’est l’assurance standard ou dite de base est la formule d’assurance maison que l’on rencontre couramment, de par son coût souvent abordable. Ce type d’assurance prend en charge tous les dégâts et les dommages subis lors de vols et de vandalisme, d’explosion, d’incendie, de dommages électriques, ainsi que d’intempéries et de bris de glace. Pour les locataires, on parlera alors d’assurance habitation d’occupants standard. Le deuxième type d’assurance est celui que l’on qualifie de « tous risques ». Généralement plus onéreux, l’assurance maison tous risques également appelée générale ou globale assure l’ensemble du bien immobilier, tout aussi bien l’intérieur que l’extérieur. Avec ce type d’assurance habitation, c’est la garantie de se faire indemniser même si les dommages sont causés par des tiers, à savoir les membres de la famille ou les amis du propriétaire. Il en sera de même aussi en cas d’évènement exceptionnel comme les actes de terrorisme ou les catastrophes liées aux nouvelles technologies. Quoi qu’il en soit, avant de porter votre choix sur une formule d’assurance bien précise, ne surtout pas oublier de bien se renseigner sur la couverture de celle-ci, quitte à faire le tour de plusieurs compagnies d’assurance.